Le Projet au Guatemala a pris le nom du célèbre militant brésilien, qui était Chico Mendes?

Chico Mendes (1944-1988)

 

    Militant syndicaliste brésilien défenseur des seringueros, les ouvriers du latex, Chico Mendes s'est illustré dans la lutte contre la déforestation de la région amazonienne.

 

    Chico Mendes est devenu et est resté l’un des symboles de la défense de l'Amazonie et plus généralement de l’environnement et du développement durable.

 

    À ce titre, son nom a été donné à de nombreuses écoles dans le monde entier ainsi qu’à certaines ONG se reconnaissant dans sa lutte.

 

    Après sa mort, plusieurs millions d'hectares de forêt amazonienne ont été déclarés « réserves » (défrichement interdit) au Brésil.         

 

    D’autres réserves de ce type, visant l'intérêt des populations locales via la protection de la forêt, ont été créées au Pérou et en Bolivie et ont inspiré plusieurs réserves du programme « Man and Biosphere » de l’UNESCO.

 

    De nombreux auteurs, documentaristes et journalistes l'ont évoqué ou lui ont consacré un travail approfondi. Luis Sepulveda, ami de Chico Mendes lui a rendu un hommage posthume dans sa dédicace au Vieux qui lisait des romans d'amour, où il déplore son assassinat. Paul McCartney (membre, entre autres, de Greenpeace) lui rendit également hommage sur son album Flowers in the Dirt avec la chanson How Many People écrite en 1989 à sa mémoire.

 

Chico Mendes est un modèle, une source de motivation et d’énergie pour ceux qui veulent croire en un monde meilleur.

 

    Il symbolise le lien entre l'écologie et la défense des droits fondamentaux, dans une logique globale de respect. Dans ce sens il a défendu les sans terre et les peuples autochtones. Se retrouver sous La bannière de Chico Mendes est un choix fort au Guatemala, mais aussi dans le monde entier.

 

"Au début, je pensais que je me battais pour sauver les hévéas ; puis j'ai pensé que je me battais pour sauver la forêt amazonienne. Maintenant, je sais que je me bats pour l'humanité".

 

FB en Guatemala
FB en Guatemala
FB en france
FB en france

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.