les acquis du projet Chico Mendes de Cantel

 

Le projet Chico Mendes s’est stabilisé depuis 15 ans et présente des bases solides et un actif de réalisations conséquent.

 

-Le projet de reforestation Chico Mendes dispose d’un statut officiel associatif et donc d’une existence légale. Les membres sont issus de la communauté. 8 élus, conseillers municipaux, représentants des 8 comités de l’eau de la commune y disposent d’une voix.

 

-Le groupe dispose de terrains pour les pépinières

 

-De 2 pépinières d’une capacité de 100 000 plants environ.

 

-D’un site d’écotourisme en construction avec 2 bungalows existants et des toilettes sèches.

 

-une moyenne de 20 à 60 000 arbres plantés chaque année sur les montagnes de Cantel.

 

-une école d’espagnol qui permet de relier, bénévoles étudiants, habitants de la communauté et projet Chico Mendes de reforestation.

 

- 10 classes de collège soit environ 300 enfants de la communauté qui participent au programme de reforestation chaque année.

 

 

Projets, actions envisagées et perspectives

-Reforestation

 

-protection des terres et de la ressource en eau

 

-éducation

 

Ces trois axes restent les priorités et Les objectifs centraux du projet.

Toutes les actions envisagées y sont subordonnées et visent dans la mesure du possible à développer l’autonomie financière du projet.

-La pépinière :

 

   Le développement de la pépinière et sa professionnalisation est donc un objectif constant.

   Des investissements sont en cours avec le soutien de la commune de Cantel et de l’ONG « entremundos » afin d’atteindre une meilleure technicité. La pépinière existe depuis 15 ans et permet la germination et l’élevage de plan forestiers.

   Il s’agit de pérenniser cette activité et de la développer. Chico Mendes a acquis un savoir faire pointu qu’il faut continuer à développer et qu’il faut continuer à transmettre notamment en renforçant les collaborations avec les administrations forestières et les universités du guatemala et d’amérique centrale.


 

-La récolte des graines :

 

   Traditionnellement la récolte des graines d’arbres se fait en grimpant « à la main » dans les arbres et en coupant les branches à la machette afin d’en récolter les graines une fois au sol.

 

   Cette méthode de récolte est impactante pour la forêt et dangereuse pour les grimpeurs. Une première période de formation a eu lieu en Août 2013 qui a permis a 2 jeunes de se former à la grimpe d’arbre avec du matériel de sécurité adapté. Ces formations demandent à être approfondies. Du matériel adapté est nécessaire au développement de ce savoir faire.

http://www.youtube.com/watch?v=vFSe_IjcRxc&feature=youtu.be


 

-Le site d’écotourisme :

 

   Un formidable travail a été réalisé les années passées avec la construction de 2 bungalows d’hébergement et la réalisation de superbes toilettes sèches avec des matériaux écologiques et de récupération. Cela malgré des années difficiles avec notamment la blessure d’Armando.

 

   L’objectif à terme serait de construire 8 ou 9 hébergement de bonne qualité afin d‘accueillir des groupes de trekking sur la route du lac Atitlán et des classes d’espagnol par exemple. La proximité de la grande ville touristique de Xelaju donne à cet objectif un fort potentiel d’autonomisation.

 


-écotourisme

 

- L’activité touristique : le trekking et la grimpe d‘arbre

 

   L’activité d’écotourisme s’articule autour de l’organisation de randonnées. En effet la région présente un potentiel touristique exceptionnel en matière de flore, de panorama d’altitude, avec notamment la présence d’une forêt primaire, de sources d’eau chaude naturelle, de volcans en activité…

  

   La proximité immédiate avec la ville offre un vivier important de publics intéressée.

 

   Le groupe Chico Mendes grâce a sa parfaite connaissance du terrain souhaite développer cette activité rémunératrice et l’agrémenter avec l’ascension d’arbres majestueux.

 

   En effet au sommet des crêtes se trouvent des pins, sapins et cyprès multicentenaires voir millénaires dont les houppiers culminent à 60 mètres du sol.

un pinabete de 800 ans

Armando dans un cyprès de 55 m de hauteur
Armando dans un cyprès de 55 m de hauteur

  

De nombreuses variantes sont possibles avec des parcours de difficultés très différentes de un à plusieurs jours.

  

    Il est par exemple possible de continuer vers le lac Atitlan, d’installer une descente en rappel au coeur de la forêt sur des parois rocheuses naturelles, ou d’installer un parcours de cordes allant d’arbre en arbre sur un petit périmètre.


 

    Le trekking est une activité riche en sensations et émotions de par les Lieux traversés, et son caractère sportif. C’est aussi le moment de rencontres et d’échanges.

 

 

    À cette occasion, il sera proposé aux touristes de découvrir divers pans de la culture maya de s’initier à l’écologie forestière et de découvrir l’association « Chico Mendes » et son action.

 


   Pour mettre en place et développer l’activité « escalad’arbres » qui peut être un atout majeur du projet pour acquérir une autonomie financière, il est nécessaire d’avoir du matériel et des connaissances spécifiques élaborées et pointues.

 

   trois formation de trois semaines ont déjà eu lieu. Elles ont permis de repérer des « élèves » au fort potentiel et de leur faire découvrir les bases des déplacements et de la sécurité en hauteur.

 

   Tous les volontaires bénévoles ayant ces compétences sont les bienvenus au sein du projet pour nous aider à développer nos savoir-faire et notre potentiel.

 

   Du matériel spécifique est bien sûr aussi le bienvenu !

 


-L’organe de gestion :

 

   Chico Mendes Cantel nécessite de structurer son matériel de gestion avec la réalisation d’une véritable officina (bureau) et l’acquisition de matériel informatique de base (ordinateur, imprimante). Ce sont aujourd’hui des outils incontournables pour le développement du projet.

-sapin de noël

 

   Dans le cadre de la préservation de l’abies guatemalensis mis en danger par l’utilisation et la cueuillette des jeunes arbres au moment de noël, il s’agit de réaliser une plantation « d’arbres de noël ».  

   La vente des sapins permettra de subvenir aux besoins du projet et le groupe pourra apporter un soutien technique aux particuliers désireux de se lancer dans ce type de production.

   Ce type de production existe déjà dans la région. Chico Mendes est en contact avec le centre de détention proche afin de développer cette activité sur des terrains de l’état avec pour objectif l’insertion des personnes à la sortie de prison.

   Une étude technique doit être réalisée.

-éducation

 

   Le Guatemala connaît depuis longtemps de gros problèmes environnementaux, déforestation massive dans le Péten, forte pression agricole notamment sur l’altiplano, feux de forêt massifs et récurrents, absence de gestion des déchets, pollution des rivières. Ce manque d’égard envers le milieu ambiant est en contraste avec la culture maya et sa spiritualité.

   C’est sur le long terme et par l’éducation de tous et particulièrement des enfants que l’on peut espérer améliorer les choses et éviter de futures grandes difficultés, « Chico Mendes » veut de par sa position, favoriser cet éveil à travers l’accueil de groupes d’enfants (mais aussi d’adultes) sur le site de la pépinière ou dans le cadre de l’accro branche…


  

    Un programme d’activités a été mis en place depuis 10 ans et environ 300 élèves de collèges et autant d’enfants des écoles environnantes participent au programme de reforestation.

   Des cours magistraux spécifiques, discours de sensibilisation ont été mis en place en fonction de la spécificité de chaque groupe, suivant leur âge et leur provenance.

 

   Cette activité s’effectue en collaboration avec les écoles et instituteurs de la région.


« Chico Mendes » veut aussi communiquer bien sûr vers les adultes dans le cadre de ces actions….

   L’activité accro branche, les plantations, la promotion des « estufas economicas », l’activité de la pépinière sont autant de cadres et de moment d’échanges avec les habitants de la vallée durant lesquels le groupe promeut cette sensibilité, informe et encourage les initiatives favorables à une meilleure gestion de l’environnement.

 

   La pérennisation et la consolidation du projet Chico Mendes de Cantel permettront d’en faire un acteur référent de la protection environnemental sur lequel pourront s’appuyer toujours plus, institutions et ONG.

 

  Tous les acteurs de l’éducation sont les bienvenus pour nous soutenir!

 

-recherches

 

   Il s’agit de mettre en place une activité de recherche et d’étude, en mettant à profit l  ’activité du projet « Chico Mendes », visant à l’élaboration de méthodologies pour une approche scientifique de l’observation du milieu naturel.

 

   élaboration d’une méthodologie de travail et réalisation d’un outil de reconnaissance de la flore de la région de Cantel sur le modèle de la flore forestière française éditée par l’IDF.

    création d’un groupe de travail pouvant travailler au sein de l’association avec divers projet d’observation de l’environnement.

 

   Par exemple : observation du climat par l’installation d’une station météorologique

 

  Observation de l’évolution de la flore et de la faune sur le modèle des réseaux d’observation RENECOFOR  en France.

 

   étude et expérimentations dans le domaine de la germination des graines d’arbres forestiers de l’altiplano, particulièrement d’abies guatemalensis.

 

suivi des plantations réalisées.

 

 

 

-Publications

 

   Il est difficile de se procurer des ouvrages botanique de vulgarisation ou bien même plus complet à propos de la flore guatémaltèque. Hors non seulement c’est un outil de travail fort précieux pour les professionnels de l’environnement, mais aussi ce sont des ouvrages fort prisés des touristes désireux de découvrir la nature. Il serait bon de se doter d’un outil de travail de ce type et d’ouvrage de vulgarisation, qui seront un très bon support de communication et d’éducation en plus d’être éventuellement une ressource financière supplémentaire à terme.

 

   Un herbier numérique si possible exhaustif des arbres de la région sera réalisé par les membres du groupe, une mise en page sera proposée pour la publication d’un ouvrage de vulgarisation qui pourra être proposé dans les nombreuses librairies et boutique des centres touristiques. Certain arbustes et herbacées les plus spectaculaire de la région pourront y être associées.

FB en Guatemala
FB en Guatemala
FB en france
FB en france

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.